preloder

Projet scolaire franco-allemand INNOV’

Travail de groupe transfrontalier

Existera-t-il à l’avenir un Facebook pour machines ? Ou un Viadéo pour les robots ? Un échange entre l’homme et la machine sera-t-il possible ? Monsieur Ohlmann, Directeur ADDI-DATA, a posé ces questions à environ 100 élèves du Pays de Bade et d’Alsace dans le cadre de la journée franco-allemande INNOV’ qui a eu lieu le 21.04.2016 à Rheinmuenster (Allemagne). S’en est suivi une journée de réflexion autour du thème du poste de travail du futur vu par la nouvelle génération.

Deux classes venant des écoles allemandes Louis Lepoix (Baden-Baden) et Josef Durler (Rastatt) et une classe française du Lycée Heinrich Nessel ont accepté l’invitation au projet INNOV’ organisé par ADDI-DATA, l’association EPA Alsace, la CCI Alsace et l’Académie de Strasbourg.

Afin de souligner le caractère franco-allemand de cette manifestation, les élèves ont formé des groupes franco-allemands dès le début de la journée. Pour faciliter l’entrée en matière, les élèves ont été invités à former la tour la plus haute à l’aide de 16 feuilles de papier. Puis, Monsieur Ohlmann a pris la parole : « Quels préjugés avez-vous à l’égard du travail en entreprise ? » Voici quelques réponses : Stress, grandes responsabilités, heures supplémentaires, ponctualité, routine, mobbing, clients désagréables, etc.

Pour réaliser le projet du jour, c’est-à-dire, décrire le poste de travail dans l’usine digitale, un rôle a été alloué à chacun des élèves des différents groupes : porte-parole, responsables matériel, temps et déroulement, régulateur du niveau sonore, propagateur de bonne humeur. Les élèves ont bien entendu été conviés à tenir compte des préjugés cités en amont afin de proposer un modèle de travail adaptés à leurs attentes.

Les outils intelligents tels que les smartphones, smartwatches ou smartglasses, déjà présents dans notre vie de tous les jours, se sont retrouvés au cœur des propositions des élèves. Leur réflexion s’est concentrée sur le thème de l’organisation du travail et de l’entreprise obtenue selon les élèves par une bonne communication et interconnexion entre les départements dans le but d’optimiser les processus de travail pour les rendre flexibles, efficaces et agréables. De cette manière, les élèves pensent contenir les stress et améliorer l’équilibre entre le travail et la vie de famille. Un rapport collégial et un bon travail d’équipe ont également été cités comme aspect primordial dans le monde du travail futur.

Sonja Reiter, Lea Neumann (école Josef Durler), Manon Munsch, Léonard Schmitz (Lycée Heinrich Nessel) ainsi que Simon Kübel et Robin Hefter (école Louis Lepoix) ont convaincu le jury par leur concept et leur présentation. Ils se sont vu remettre un bon d’entrée et une invitation pour un petit déjeuner sur le champ de courses de Iffezheim (Allemagne).

ADDI-DATA tient à remercier tous les élèves pour leur excellent travail dans une ambiance à la fois chaleureuse et productive.